Archive for octobre, 2008

La répulsion en souscription

vendredi, octobre 24th, 2008

Pauvre Karst Cry, vaporisé alors qu’il touchait au but !

Mais quel but au fait ?

Pour le savoir il va vous falloir le livre.Tongue out

Ca tombe bien, cette novella de Sébatien Gollut est encore en souscription jusqu’au 29 octobre (après on part aux Utos).

Par contre, soyez sympas, quand vous aurez le livre en main, ne regardez pas ce qu’il m’ont encore fait subir.

Un jour je vais me révolter. Yell

Sisi

Mais pour l’instant je vous laisse, j’entends un pot de nutella qui s’ouvre.

Situation Critic

jeudi, octobre 16th, 2008

Certains d’entres vous connaissent sûrement la librairie Critic à Rennes.

C’est l’une des premières librairies à nous avoir ouvert ses portes et ses étagères. Smile

Ils avaient aimé "Ouvre-toi!" et "La Porte", adoré les "Contes Myalgiques I" ; aujourd’hui Eric craque pour "La Vieille Anglaise"!

Mais ce n’est pas tout, puisqu’il parle de nous sur TV Rennes au cours de l’émission "Rue de la Quintaine".

 

 

Oui, oui je sais il n’a pas parlé de MOI, LA GRIFOUILLE, moi qui me suis mouillée jusqu’au cou (et au-delà) pour La Vieille Anglaise, moi qui ai affronté un terrible monstre pour les "Contes Myalgiques", moi qui ai passé l’été à consoler Les Poubelles, moi qui me fais des poils blancs sur "Aube & Crépuscule", moi qui depuis un an et demi me sacrifie pour cette petite maison d’édition qui monte. 

Mais mon destin est de rester dans l’ombre de tous ces artistes que je participe à faire découvrir.  Je ne suis qu’un instrument de l’Imaginaire, un humble serviteur…

 

 

 

Moi en Sartoux

mardi, octobre 7th, 2008

Coucou,

Ça faisait longtemps !

Que voulez-vous ! Cet été, j’ai été très très occupée à consoler les Poubelles.

Mais me revoilà avec quelques photos de notre dernière manifestation.

 

Girl Power !

 

 

 

 

 

Nathalie Dau

envoûte avec ses Contes Myalgiques 

 

 

 

 

 

 

 

Jeanne-A

se planque derrière ses lunettes pour parler cachalot

 

 

 

 

 

 

Pendant ce temps, 

Merlin tombe sous le charme d’Hélène. 

 

 

 

 

 

 

Avec ça, plein de soleil, plein de rencontres toutes plus chaleureuses les unes que les autres.

Merci à tous et à Barbara, qui n’est pas sur ces photos mais qui nous a apporté un soutien précieux pendant ce salon.

 

Sur ce, même si j’ai dormi tout le long, la route était épuisante… Je retourne me coucher.

 

Bonne journée et à bientôt.